Boucherie Moderne – Paris

entete_blog

8
mars
2017
boeuf maturé

La viande française est appréciée du monde entier. Le bœuf se déguste tendre, savoureux et vieux… Les bouchers mettent au point des techniques ancestrales de maturation du bœuf pour le plus grand plaisir des amoureux de la viande. Un retour à la tradition qui offre une dimension luxueuse à notre viande.

LA MATURATION EN QUELQUES MOTS

La maturation est un processus permettant à un produit d’améliorer ses qualités gustatives par le biais du vieillissement. En boucherie, le rôle de la maturation est d’améliorer les qualités organoleptiques de la viande : saveur, tendreté, etc. Elle concerne essentiellement les pièces à griller et à rôtir.

Le processus de maturation comprend deux phases :

1. Un phénomène naturel de relâchement des liens entre les fibres musculaires, par l’action de diverses enzymes : les protéases. Le collagène qui entoure chaque fibre disparaît petit à petit. Ce processus attendrit la viande et permet également au gras de se diffuser et de s’insinuer dans chaque fibre du muscle. Cette phase dure une vingtaine de jours.
2. Un travail d’affinage mené par le boucher, en atmosphère régulée et dans en espace dédié pour retourner périodiquement la bête. Il faut beaucoup d’attentions, du temps, et un savoir-faire maîtrisé. La maturation doit être effectuée dans une chambre spéciale où tous les paramètres essentiels sont contrôlés, surveillés et enregistrés (température, humidité et circulation de l’air).

QUELLES CONSÉQUENCES SUR LA VIANDE ?

Tout au long du processus de maturation, l’aspect de la viande va évoluer et une croûte va se développer en surface. C’est cette croûte qui va protéger le bœuf maturé durant tout le processus de vieillissement. Elle sera retirée par votre artisan boucher lors de la découpe et laissera apparaître une chair souple, brillante, tendre et juteuse. Les fibres musculaires vont se détendre, la couleur va s’assombrir et les saveurs vont se concentrer au fur et à mesure que la viande va perdre en eau et donc en poids. Cette perte en poids engendre un coût pour le boucher, c’est aussi pour cette raison que le bœuf maturé sera vendu plus cher.

ET CHEZ NOUS, COMMENT ÇA SE PASSE ?

On compte pas moins de 24 races bovines, réparties selon leurs finalités. La Boucherie Moderne vous propose d’en découvrir certaines ! Blonde d’Aquitaine, Charolaise, Galice, Limousine, Normande ou encore Salers maturées entre 25 et 100 jours. Nous pouvons vous informer une fois par semaine des arrivages de bœuf maturé. Pour cela, laissez vos coordonnées téléphoniques à nos bouchers ou inscrivez-vous en cliquant ici(Vos coordonnées seront STRICTEMENT réservées à la Boucherie Moderne)

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur le bœuf maturé, dans cette vidéo tournée avec Alex French Guy Cooking, John Gillot est interrogé sur le b.a-ba de la viande maturée.

À savoir : Si la maturation se pratique plus souvent sur la viande de bœuf, certains bouchers pratiquent également cette technique de vieillissement sur le veau, l’agneau et le porc pour obtenir des goûts plus prononcés.

Merci de votre lecture et à très bientôt pour un nouvel article !